Rechercher
  • Sabrina Meder

Merci

Lorsque j'étais enfant, je voulais vivre vivre au bord de la mer. Et j'y ai vécu. J'ai habité à Veracruz, "véritable croix". Là, j'ai vécu l'enfer qui dura pendant 5 ans. Quand j'étais enfant, je voulais devenir danseuse, et, j'ai dansé sur instagram et sur mon site internet. Je ne l'imaginais pas ainsi, je ne l'imaginais pas tout court. J'ai vraiment cru que ma piste de danse se résumerai à la boite de nuit et aux soirées entre amis ou encore quand je suis chez moi avec moi. Lorsque j'étais enfant, je voulais aider Dieu. Je ne savais pas ce à quoi cela m'engagerai. Peut-être que si j'avais su, je ne l'aurai pas proposé. Peut-être. Quand j'étais enfant, je voulais, et, ce vœux là, était le plus cher, je voulais un Prince charmant.


Puis petit à petit, doucement, à partir de l'âge de 14 ans, les hommes ont commencé à défiler dans ma vie. A travers eux j'ai appris à découvrir mon père et ses infinis secrets. Malgré les chagrins et des pleurs du cœur, j'ai continué à aimer les hommes : le plus beau cadeau que m'ait fait mon père.


Tous mes Princes sont devenus des vilains crapauds. Et là je n'ai plus eu envie de les embrasser. Cependant, il y en a eu un qui est resté Charmant, malgré la clarté de sa vie et de la lumière. Je sais qui il est, il sait qui je suis et malgré cela il reste. I

l reste. Il reste. Il reste.


A cinquante ans, après avoir su qui était mon père vraiment, j'ai rencontré l'amour.

0 vue

©2020 by Sabrina Meder.  Mentions légales