Le jour où j'ai aimé : Mettre des mots à l'indicible, l'inaudible et l'invisible afin de ne pas terminer mes jours dans un hôpital à vie. 

Mes phantasmes : illustré par des monotypes ; ce sont des nouvelles à la latinoaméricaine : coutes. Elles parlent de mes phantasmes : les fantômes qui me hantent.

Voyage intérieur : C'est un voyage initiatique sur la voie de la guérison. 

Parce que j'y ai cru : Mon conte de fée avec le chanteur espagnol Alejandro Sanz.

Correspondance : Les lettres avec ma coach en santé psychique.

Ma nouvelle vie : l'enfer avec ce chanteur. Ce beau conte de fée est devenu un conte d'horreur.

Confessions : les messages que j'ai envoyés à mon coach sprituel afin de terminer de guérir. Le contenu est différent à celui de ma coach en santé psychique car avec Paul j'ai parlé du niveau de l'âme